Préciser la recherche

58 RésultatsPage 4 sur 12
Archi’Court 2013 – Errance

Archi’Court 2013 – Errance

À l'initiative du CAUE de la Haute-Garonne, Archi'Court 2013 proposait aux créateurs de tout bord, cinéphiles, architectes, documentaristes ou étudiants, amateurs ou professionnels, de répondre à l'appel à projet de créations vidéos autour de l'architecture sur le thème « Architectures renversantes ».
Ce film a reçu le prix à la diffusion du concours.

L’histoire d’une promenade architecturale. Il nous semble reconnaître Paris, sa banlieue, ses immeubles, ses chantiers, son métro. Plus qu'une contemplation c'est un dessin d'une ville qui ressemble à Paris mais qui ne l'est peut-être pas.

Réalisateur = Thomas Bobrowski (École nationale Louis-Lumière)
Durée = 15min
Archi’Court 2014 – Tranches de quartier

Archi’Court 2014 – Tranches de quartier

Au regard du vif succès de la première édition du concours vidéo Archi'Court sur le thème « Architectures renversantes », le CAUE de la Haute-Garonne a souhaité lancer avec le partenariat du CMAV et de Séquence Court-Métrage, une 2ème édition en 2014 sur le thème « Voisiner, mode d'emploi ».
Ce film a reçu le prix à la diffusion du concours.

Lancé en 2008, le programme de renouvellement urbain a profondément modifié le quartier Carpeaux d'Anzin (banlieue de Valenciennes) mais également ses rapports entre voisins. De nouvelles relations se sont créées et une nouvelle façon de tisser des liens s'est développée. Rencontre avec ces acteurs du Carpeaux d'hier et de demain.

Réalisateur = Clément Delavaud
Durée = 6min50
Archi’Court 2013 – Ici

Archi’Court 2013 – Ici

À l'initiative du CAUE de la Haute-Garonne, Archi'Court 2013 proposait aux créateurs de tout bord, cinéphiles, architectes, documentaristes ou étudiants, amateurs ou professionnels, de répondre à l'appel à projet de créations vidéos autour de l'architecture sur le thème « Architectures renversantes ».
Ce film a reçu le prix à la diffusion du concours.

Pas d'intention, juste une mise en tension. Par un lieu, un espace et une architecture. Par des gens qui habitent ce lieu. Cela donne à voir un extérieur mais cela pourrait être un intérieur. Cela donne à voir une question de pré-histoire mais cela touche aussi à la modernité. Du lieu et des hommes qui le peuplent.

Réalisateur = Laurent Thivolle
Producteurs = LNuméro Zéro, S.A.C.R.E
Montage = Laurent Thivolle, Caroline Beuret
Durée = 17min
Archi’Court 2014 – Voisinages (publics) périurbains

Archi’Court 2014 – Voisinages (publics) périurbains

Au regard du vif succès de la première édition du concours vidéo Archi'Court sur le thème « Architectures renversantes », le CAUE de la Haute-Garonne a souhaité lancer avec le partenariat du CMAV et de Séquence Court-Métrage, une 2ème édition en 2014 sur le thème « Voisiner, mode d'emploi ».
Ce film a reçu le prix à la diffusion du concours.

Voisiner avec les autres, sur les espaces publics, c'est se côtoyer, avec ou sans parole, entre habitants ou passants, sur des espaces partagés le temps d'une présence commune. Dans les territoires périurbains, le voisinage (public) semble s'étendre du vide au plein, de l'absence à l'intense, et cette graduation nous interroge sur la nature des relations entre les gens et sur ce qu'ils désirent.

Réalisateurs = Céline Loudier-Malgouyres & Perrine Michon
Durée = 2min24
Archi’Court 2013 – Mégastructure

Archi’Court 2013 – Mégastructure

À l'initiative du CAUE de la Haute-Garonne, Archi'Court 2013 proposait aux créateurs de tout bord, cinéphiles, architectes, documentaristes ou étudiants, amateurs ou professionnels, de répondre à l'appel à projet de créations vidéos autour de l'architecture sur le thème « Architectures renversantes ».
Ce film a reçu le prix à la diffusion du concours.

Dans une ville, suite à la destruction récente de plusieurs quartiers, un projet urbain de mégastructure superposée à la ville est développé. Le « réseau », indifférent à la ville existante, s'étend peu à peu.
Note : ce film s'inspire des travaux de Superstudio, Yona Friedman, François Schuiten, et d'autres.

Réalisateurs = Marianne Ferrand & Yan Aken
Durée = 5min