programme de la journée

Journée paysage en Barousse

Création le : 02/09/2016
Le CAUE 65 et la DDT ont organisé une journée paysage en Barousse afin de sensibiliser les élus engagés dans la réalisation d'un PLUi.
échanges sur chaque site visité
modifier sa vision du paysage à travers un cadre
sensibilisation à la trame verte et bleue
La communauté de communes de Barousse regroupe 25 communes. Elles se sont lancées dans la réalisation d’un PLUi parallèlement à une démarche de SCOt. Réalisé par le bureau d’études ARTELIA , ce PLUi doit être achevé au cours du premier semestre 2019.
Au-delà des visites sur site et de l'analyse paysagère, et une sensibilisation à la trame verte et bleue, le CPIE a proposé une initiation à la biodiversité grâce à des outils pédagogiques.


Mieux connaître pour mieux aménager son territoire



Les objectifs de la journée étaient :
- d’accompagner les élus dans une lecture sensible du territoire

  • - De questionner sur les dynamiques humaines et naturelles passées, actuelles ou futures

  • - De partager une vision du territoire et d’utiliser le paysage comme levier pour identifier les enjeux qui pourront être repris dans le PLUi

Le choix des sites de visites a été calqué sur les différentes composantes du paysage de Barousse : la vallée de la Garonne/le cœur de la Barousse/ la haute Barousse

Vallée de la Garonne : Limiter l'étalement urbain



En vallée de Garonne, aux alentours de Saléchan, les élus ont pu constater l’aspect groupé des villages en retrait de l’axe routier, en pied de versant à l'abri des inondations. Caractéristique qui pourrait s’effilocher au fil des constructions récentes implantées au plus près de la route sur la plaine et non dans la continuité des villages. La zone d'activité est bien implantée avec des volumes de constructions simples et en retrait par rapport à la route nationale. Les élus ont toutefois convenu qu'un traitement végétal des abords accompagnerait l'insertion des bâtiments. L'étalement des extensions urbaines vers les terres planes est un risque important à surveiller et surtout limiter.

A Sarp, l’accent a été mis sur la trame verte et bleue et la biodiversité véritables enjeux à prendre en compte dans les aménagements.

Cœur de Barousse : rapprocher les constructions neuves des centres anciens



En cœur de Barousse, les villages d’Anla /Créchets/et Aveux forment un ensemble de villages en promontoire de part et d'autre de l'Ourse, bien groupés, encadrés par les coteaux et entourés de terrains agricoles. Les nombreuses covisibilités de village à village impliquent des responsabilités . « En Barousse, il n'y a pas de continuum d'urbanisation et quand on a des scènes de cœur de village intéressantes, il faut garder les ouvertures, les fenêtres sur les villages »a expliqué Hélène Sirieys, paysagiste-conseil de la DDT.

La haute-Barousse : respecter les codes traditionnels d'implantation et d'architecture



La haute-Barousse est dominée par les forêts avec une activité agricole encore très forte à privilégier. Le village de Sost est apparu comme un village rural bien préservé avec des constructions bien adaptées à la pente. Il convient toutefois de respecter ces codes traditionnels d'implantation et d'architecture



Unité paysagère de la Barousse : atlas des paysages des Hautes-Pyrénées



 
Autoriser les commentaires